The Night Of : on a vu la nouvelle série HBO qui va vous obséder cet été !

Notre avis

810 Un pilote magistral et envoûtant qui promet le meilleur pour cette nouvelle série HBO.

Cet été, HBO lance The Night Of (dès le 11 juillet sur OCS City). Pas de dragons, d’épées et de sexe à outrance au programme mais l’histoire d’un jeune new-yorkais d’origine pakistanaise (Riz Ahmed) accusé d’avoir sauvagement assassiné une jeune femme de 22 coups de couteau.

Un avocat sur le retour aux pieds bouffés par l’eczema (John Turturro, Big Lebowski, O’Brother, Do The Right Thing, Fading Gigolo) va lui venir en aide. Résumé comme ça, le pitch de The Night Of ressemble à celui de milliers d’autres films ou séries. Mais c’est son traitement qui diffère et le rend unique.

Il faut dire qu’à sa tête, on retrouve des pointures du genre. D’un côté le scénariste Steven Zaillian (La Liste de Schindler, American Gangster, Millenium version David Fincher, Gangs Of New York), qui est aussi à la réalisation, et de l’autre côté Richard Price (The Wire). The Night Of a été conçue comme un long film de 8 heures découpé en 8 épisodes.

Adaptée d’une série britannique de la BBC appelée Criminal Justice, The Night Of dépeint les rouages du système judiciaire, de l’arrestation du prévenu jusqu’au procès, en prenant en compte les enjeux politiques et culturels. James Gandolfini (Les Soprano) devait initialement tenir le rôle de l’avocat. Mais sa mort survenue après le tournage du pilote en 2013 l’en a empêché. Il aura fallu deux ans à HBO pour relancer le tournage avec John Turturro dans le rôle titre après que Robert de Niro ait décliné l’offre pour des questions de planning.



The Night Of



« James Gandolfini tenait vraiment à ce rôle » nous a expliqué Steven Zaillian. « Mais même si j’aurai adoré que le destin l’ait épargné, ce rôle est devenu celui de John (Turturro). » Il est vrai qu’à la vision des premiers épisodes, on a du mal à imaginer un autre acteur dans la peau de Jack Stone avec son pardessus à la Columbo et ses soucis de peau.

« James était un mes grands amis. » nous a révélé John Turturro en interview. « Il a joué dans mon film Romance & Cigarettes, j’ai été à son mariage, à l’enterrement de ses parents, il a été aux miens… Ce n’était pas évident de passer après lui mais il n’a pas eu le temps d’explorer le rôle. Je n’ai pas eu à refaire ce qu’il avait fait. J’ai souvent pensé à lui pendant le tournage.« 







On retrouve également au casting Bill Camp (excellent en détective expérimenté) et Michael K Williams (inoubliable Omar dans The Wire vu aussi dans Boardwalk Empire et plus récemment dans la série Sundance très Tarantino Hap & Leonard) en parrain de Rikers Island (la plus grande prison de New York et la deuxième plus importante prison aux États-Unis).



Le pilote de 78 minutes est fascinant. Que cela soit par sa réalisation qui nous plonge littéralement dans les rues de New York, le développement de ses personnages qui se retrouvent happer dans une situation qui les dépasse, le choix de ses acteurs (Riz Ahmed, que l’on a vu dans Nightcrawler avec Jake Gyllenhaal et qui sera prochainement dans Bourne et Star Wars Rogue One est touchant et juste au possible), le rythme qui rappelle quelques grandes oeuvres des seventies, l’aspect presque documentaire de l’enquête, le réalisme des scènes de prison, la rencontre entre le futur accusé Nazir Khan et la jolie Andrea (Sofia Black D’Elia vu dans Skins et Gossip Girl)…

Oui, The Night Of pourrait combler la frustration laissée par l’annulation de Vinyl et la déception qui a accompagné la diffusion de la seconde saison de True Detective. Et oui, The Night Of va vous rendre accro. Nous, on l’est déjà.





The Night Of



The Night Of