La Nonne : le grand raté de The Conjuring – critique même pas peur

Notre avis

310 Annoncé comme le film le plus terrifiant de l’univers Conjuring, la Nonne est sans conteste le plus débile et prévisible. Un sacré bordel que l’on aurait préféré ne jamais avoir vu.

Pourtant, on partait confiant. Le démon Valak, représenté sous la forme d’une nonne démoniaque, était une des réussites de Conjuring 2. James Wan était parvenu à créer instantanément une nouvelle icône de l’horreur, notamment grâce une scène vertigineuse et possédée dans le bureau de Lorraine Warren (Vera Farmiga).

On espèrait vraiment que The Nun (le titre en v.o) efface le souvenir périssable des deux installations d’Annabelle. Manque de bol, La Nonne est une cruelle déception.

Conjuring 2

Si James Wan en a signé le scénario, il n’est clairement pas à la mise en scène et cela se ressent.

La Nonne est une suite de scènes poussives, mal foutues, sans queue ni tête, à la lumière dégueulasse (mais qu’est ce que cet effet fausse 3D sur Taissa Farmiga en plein trip ?), avec un scénario idiot, des jump scares gratuits, un personnage de beau gosse québécois risible, une jolie jeune nonne au charisme de truite sous tranxene (Taissa n’a visiblement pas l’étoffe de sa grande soeur..) et surtout un ou une Valak gâché(e) et absolument pas flippant(e). (la pire idée a certainement été de faire parler la Nonne façon Freddy Krueger).

Ce n’est peut-être pas une si mauvaise nouvelle que le projet de remake de The Crow avec Jason Momoa par Corin Hardy ait finalement été annulé….

La Nonne

Tout cela n’empêche pas le film d’être un véritable carton mondial ce qui annonce certainement un la Nonne 2 dans les années à venir.

La Nonne