Docteur Frankenstein : le monstre c’est bien lui ! [Critique]

Notre avis

710 Il était tentant, et probablement facile, de tomber dans le grotesque. On y réchappe, fort heureusement. Si le Docteur Frankenstein ne révolutionne en rien le mythe dans le fond, il s’impose comme un blockbuster honnête et efficace. Le courant est bien passé..

Docteur Frankenstein : la critique [Filmsactu]

Stupéfiant ! Alors que la bande-annonce laissait présager d’un nanar ordinaire, le filmDocteur Frankenstein revisite avec précision, modernité et efficacité le célèbre roman de Mary Shelley. Nombreux sont ceux qui associent encore Frankenstein à la créature démoniaque qui reprend vie grâce à la science. Il s’agit pourtant du nom de son créateur : Victor Frankenstein. La version du réalisateur Paul McGuigan, à qui l’on doit notamment quatre épisodes de la série Sherlock, ne s’y trompe pas, et en fait (presque) son unique sujet.



Docteur Frankenstein


Enragé, survolté et rongé par l’obsession, James McAvoyincarne parfaitement ce savant fou obnubilé par la vie, prêt à tout pour mener à bien ses expériences scientifiques. Aussi terrifiantes soient ces dernières, le film évite toutefois soigneusement de tomber dans le tout grotesque. On ressent même quelques picotements dans l’échine à la vue des parties anatomiques et des organes sanguinolents exhibés ici et là.


Cette folle expérience, dans un superbe Londres de 1860, à l’aube de la révolution industrielle, nous tient en constante haleine grâce à une mise en scène nerveuse et à d’impressionnants effets spéciaux. A l’instar du Sherlock Homes de Guy Ritchie, la bande-son rock-and-roll signée Craig Armstrongamène un souffle de fraîcheur à l’atmosphère lugubre et angoissante du film.


Docteur Frankenstein


Si on peut reprocher un petit quelque chose au film, ce sera peut-être la représentation du monstre. Une cicatrice horizontale et un clou en travers de la gorge ne suffisent pas forcément à en faire une terrifiante créature… N’en reste pas moins que Frankenstein se voit offrir, ENFIN, la place qu’il mérite dans le paysage des blockbusters, qui cantonnaient jusqu’ici la créature à d’obscures apparitions et rôles douteux (pour ne pas citer le monstreux I, Frankenstein ou le « fourre-tout » Van Helsing de Stephen Sommers.)



Synopsis :Le scientifique aux méthodes radicales Victor Frankenstein et son tout aussi brillant protégé Igor Strausman partagent une vision noble : celle d’aider l’humanité à travers leurs recherches innovantes sur l’immortalité. Mais les expériences de Victor vont trop loin, et son obsession engendre de terrifiantes conséquences. Seul Igor peut ramener son ami à la raison et le sauver de sa création monstrueuse.